gojob isahit logo plateforme

Paris, le 1er décembre 2020

Gojob, leader de l’intérim digital en France, confie à isahit, startup socialement responsable, une partie de ses activités back-offices pour l’amélioration de son expérience utilisateur. L’enjeu ? Cette collaboration a permis de former au métier du digital plus de 30 femmes et leur donner l’opportunité de financer leur projet entrepreneurial ou leurs études.

Gojob est une agence d’intérim digitale. Crééé par Pascal Lorne en 2015, l’entreprise s’engage au quotidien pour permettre à chacun de trouver un travail décent sans discrimination et accompagne durablement ces gojobbers (intérimaires) pour leur offrir les meilleures conditions de travail et d’évolution.

La formation au digital, que ce soit pour réduire la fracture numérique, mais aussi pour accompagner les travailleurs à chaque étape de leur parcours professionnel et les maintenir à niveau, est indispensable. En tant qu’entreprise digitale, isahit s’engage chaque jour pour donner l’opportunité à ses hiteuses, les femmes qui composent sa communauté, d’être pleinement actrices de ce monde en mutation. C’est donc naturellement que Gojob s’est rapprochée d’isahit dans sa recherche de partenaire.

Créée en janvier 2017, isahit est une startup socialement responsable, qui développe et déploie une plate-forme de crowdsourcing, afin de créer les liens nécessaires entre intelligence artificielle et intelligence humaine. Cette tech for good à la française accompagne actuellement près de 1 300 jeunes femmes dans plus de 30 pays en voie de développement (Afrique, en Amérique du Sud et en Asie) et désormais en France.

Depuis 2017, isahit fonctionne sur un modèle solidaire. Sur sa plate-forme de crowdsourcing, la société donne du travail uniquement à des femmes, à temps partiel (100 heures maximum par mois), pour les aider à financer leurs études ou à développer un projet professionnel en parallèle, tels que réaliser un site e-commerce pour vendre des produits locaux, réaliser un master en communication digitale, améliorer la capacité de travailler en équipe et de se familiariser avec des outils de gestion et de partage, etc

« Chez isahit, la formation fait partie intégrante de notre fonctionnement : avant chaque mission les hiteuses sont formées à ses spécificités ; mais aussi de notre philosophie : nous voulons être un tremplin, donner à chacune de nos hiteuses le bagage digital nécessaire pour qu’elles puissent voler de leurs propres ailes. Nous mettons donc en place des modules de formation sur des points très spécifiques, liés à notre business, mais aussi sur des connaissances plus génériques », précise Isabelle Mashola, CEO d’isahit.

Aujourd’hui, isahit donne du travail digital à plus de 1 250 femmes et a pour objectif de rassembler 10 000 HITers pour engendrer un impact social auprès de 40 000 personnes, d’ici 4 à 5 ans. Isahit compte plus de 200 clients, dont de nombreux grands comptes du CAC 40 (Airbus, Sodexo, Décathlon…). Plus de 44 000 000 de micro-tâches ont été effectuées depuis 2017.

Voir l’alerte media en PDF