webleads-tracker

Skip to content

Newsletter Sept. 2020 : Data Residency, quand l’externalisation passe au local

Data Residency : quand l’externalisation passe au local

Ces dernières années, sur fond d’évolutions réglementaires et de prise de conscience de l’importance d’assurer un plus grand contrôle sur leurs données, les entreprises sont de plus en plus sensibles au fait qu’elles soient hébergées sur leur territoire national. Aujourd’hui, elles vont encore plus loin avec le Data Residency, qui veut que non seulement les données, mais aussi les personnes qui les exploitent soient dans le même pays. Une nouvelle exigence qui redessine la manière dont elles externalisent le traitement de leurs données.

La crise de la Covid a drastiquement accéléré la transition digitale des entreprises et la tendance à l’externalisation du traitement de leurs données. Ce mouvement renforce mécaniquement leurs exigences en matière d’hébergement et de sécurité. D’autant que le coût des cyber-attaques ne cesse d’augmenter : une étude menée par Hiscox sur plus de 5 000 entreprises américaines et européennes a démontré qu’en un an, celui-ci avait était multiplié par 6, passant en moyenne de 10 000$ par entreprises à 57 000$ ! Et ce alors même qu’elles ont augmenté dans le même temps leurs dépenses en cyber sécurité de 39%. 

Dans ce contexte, la Data Residency constitue une assurance sécuritaire et réglementaire supplémentaire. Les entreprises sont aujourd’hui prêtes à payer un prix plus élevé pour s’y conformer et sont à la recherches de solutions responsables : ainsi le marché de la tâche autour de l’IA à impact social est en augmentation de 25% par an. Rien qu’en France, il s’élève aujourd’hui à 100 M€.

Isahit lance l’impact sourcing made in local

Face à cette demande croissante remontant de ses clients et prospects, isahit vient de lancer une nouvelle offre de Data Residency. Si le cœur de notre business demeure ancré dans l’émancipation économique et personnelle des femmes dans les pays en développement par l’externalisation socialement responsable du traitement des données, nous avons la conviction qu’il est possible et nécessaire d’avoir également un impact en France et plus largement dans les pays développés. À condition bien entendu de rester fidèle à notre identité et nos valeurs : 

  • en rémunérant au-dessus du smic les travailleurs, 
  • et en développant des partenariats avec des organisations, associations et acteurs de terrain pour former et donner du travail aux populations qui en ont le plus besoin. 
Nous avons déjà noué des liens avec une association qui aide les femmes à se reconnecter au digital ou encore avec une organisation qui forme une minorité native canadienne au numérique pour l’un de nos clients canadiens. Par ailleurs, isahit annoncera prochainement, d’ici la fin de l’année, des partenariats stratégiques avec des grands acteurs français de l’ESS, de l’inclusion sociale, du handicap, de la formation inclusive au digitale, des l’inclusion des réfugiés… C’est tout un nouvel écosystème qui est en train de naître pour faire la preuve que l’impact sourcing en local, c’est possible !

isahit : les différentes offres disponibles pour les entreprises

Le mot d’Isabelle
“Dans toutes les conférences et réunions auxquelles je participe, un thème revient sans cesse : l’opposition binaire entre digital et humain. Il nous faut sortir de cette dichotomie ! Notre nouvelle offre Data residency est la preuve que la technologie peut être un instrument concret d’inclusion et d’émancipation, non seulement dans les pays en développement, mais aussi au sein même de notre société. La technologie n’a pas de frontières.”

Lire la newsletter dans votre navigateur web