webleads-tracker

Skip to content

My Sezame – « Celle qui utilise la tech pour donner du travail aux femmes des pays émergents »

Découvrez le court interview d’Isabelle Mashola, CEO et co-fondatrice d’isahit, réalisé avec My Sézame, l’organisme d’accompagnement des entreprises et de leurs équipe dans leur transformation pour allier impact positif et rentabilité sur la société.

Pourquoi avoir choisi d’être entrepreneure sociale ?

J’ai toujours aimé aider les autres, partager, collaborer. J’aime l’esprit d’équipe. Aussi j’ai toujours eu des valeurs personnelles très fortes qui sont devenus non négociables au fil du temps et de ma carrière comme la bienveillance, l’égalité, le respect. J’estime avoir eu beaucoup de chance au cours de ma carrière avec des personnes qui m’ont tendu la main. A un moment de ma vie, j’ai souhaité à mon tour rendre ce que j’avais reçu et la cause des femmes ainsi que l’accès à la technologie étant un sujet qui me passionne, j’ai co-fondé isahit avec Philippe Coup-Jambet.

Peux-tu présenter Isahit ?

Isahit est une plateforme socialement responsable qui donne du travail digital sous forme de complément de revenu à des femmes des pays émergents pour leur permettre de réaliser un projet de vie comme continuer ses études ou devenir entrepreneur. Isahit est une plateforme de crowdsourcing qui prend des projets digitaux d’entreprise et qui les découpe en micro-tâches et qui appelle la foule (les femmes) qui choisissent les projets en fonction de leur compétence et appétence. Isahit est une TechForGood qui utilise la technologie pour donner du travail à des personnes qui n’auraient pas cette opportunité. Isahit contribue à réduire la pauvreté dans le monde par le travail. Nous sommes alignés sur les ODD 1 (plus de pauvreté) et ODD 8 (travail décent pour tous). Isahit est aujourd’hui présent sur 3 continents et 26 pays et fait travailler 1.000 femmes avec comme objectif de faire travailler 10.000 personnes dans 4 ans.

Quelle est ta plus grande fierté par rapport à ce projet ?

Ma fierté est presque journalière. Quand je reçois des messages des filles me remerciant et toute l’équipe pour les avoir aidées à avancer dans leur projet, quand je constate les progrès effectués et projets réalisés grâce à notre communauté et au soutien de celle-ci et enfin quand une jeune femme devient indépendante et qu’elle réalise ses rêves..
 
 
Source : My Sezame